[Focus] Les bonnes raisons d’acheter une guitare Yamaha

On a parfois des prĂ©jugĂ©s sur les guitares Yamaha. Moins emblĂ©matique que des marques rock n’roll, comme Fender ou Gibson, ces guitares rĂ©vèlent des qualitĂ©s indĂ©niables.
Zoom sur cette marque qui mérite le détour!

Stop aux idées reçues

Yamaha=moto
Il y a vraiment des idées reçues!

La marque Yamaha a fabriqué des instruments de musique (pianos, guitares, instruments à vent) bien avant les motos et cela remonte à la fin du 19ème siècle! En outre le logo des motos reprend les 3 diapasons des guitares.
Pas Ă©tonnant que cette firme soit maintenant la plus importante mondiale en termes de chiffre d’affaires (fabrication et distribution).

Mais intéressons nous aux guitares acoustiques.
De la C40 (classique 40) pour les dĂ©butants modèle de base des conservatoires en passant par la F310 (Folk) on arrive très rapidement au très haut de gamme et ce jusqu’Ă  10.000€

La gamme des Ă©lectriques est apparue dès les annĂ©es 60 (modèle Carlos Santano SG). Mais les annĂ©es 90 sonnent l’avènement de la sĂ©rie Pacifica conçue et dessinĂ©e par des musiciens de la scène Californienne.

Une lutherie haut de gamme

Avec cette ligne de guitare, les plus grandes marques sont vĂ©ritablement “inquiĂ©tĂ©es”. Cette sĂ©rie 112 nous propose une lutherie haut de gamme…pourquoi?

  • Choix des matĂ©riaux irrĂ©prochables,
  • Corps en aulne (alder) sĂ©lectionnĂ©,
  • Manche Ă©rable micro alnico (2 simples, 1 double),
  • Touche palissandre,
  • Frettage haut de gamme (conception et finition),
  • Micros Ă  haut niveau de sortie. La 112V dispose mĂŞme d’un potentiomètre “push-pull” pour passer de simple en double bobinage sur le micro d’attaque près du chevalet.

A la prise en main, c’est tout de suite le bonheur. Tout d’abord, l’instrument sonne d’une manière acoustique. Ce qui veut dire que les choix de bois sont minutieusement faits et que l’assemblage manche corps est irrĂ©prochable. C’est le secret de la qualitĂ© de base du son d’une guitare Ă©lectrique.

Et puis quelle aisance sur le manche!
La finition de la touche et des frettes est parfaite, l’ergonomie du corps est telle qu’on se sent tout de suite Ă  l’aise.

Yamaha avec sa Pacifica est la seule marque Ă  proposer un choix de couleur aussi large: 14!
Certains modèles sont disponibles avec une touche rapportĂ©e palissandre; d’autres en Ă©rable brut.

Cette guitare reste performante autant sur scène qu’en studio.

En plus chez Danett, tous les coloris sont disponibles. Une petite rencontre avec ces belles guitares s’impose!

Jean et sa rencontre avec Yamaha

rayon guitare

“1969, premier groupe folk Kouerien. On reprenait des standards du folk amĂ©ricain et quelques chansons d’un groupe très engagĂ©: The Wolftones.
Pour que ça sonne plus folk, on avait troquĂ© les cordes nylon de nos guitares classiques pour des cordes mĂ©tal bronze. Le rĂ©sultat ne s’est pas fait attendre, les chevalets se sont dĂ©collĂ©s en raison d’une tension trop forte!

Le RDV a été pris en 1970 chez Mr Laurenceau, luthier fabricant de bombardes à Nantes, mais aussi seul magasin à exposer et vendre des guitares folk digne de ce nom.

Se fait la rencontre avec la YAMAHA FG 300. Certes un peu copiĂ©e sur les modèles Gibson de l’Ă©poque, mais quel Ă©quilibre de son, quelle puissance!
Elle accompagne bien des enregistrements durant les années 70:

  • 3 33T vinyls avec Kouerien,
  • 1 avec Namnètes.

Et mĂŞme si j’ai fait l’acquisition d’une Martin D35, je joue toujours rĂ©gulièrement avec!”

Alors, prĂŞt.es Ă  essayer une YAMAHA?