[Zoom] Les 10 indispensables batterie

1 – Une batterie électronique ou acoustique ( à partir de 400e )

Que ce soit batterie électronique ou batterie acoustique, quel plaisir de recevoir ce cadeau ! L’apprentissage d’un instrument ne peut se faire à long terme sans l’objet.
Comptez une entrée de gamme d’environ 500€ pour avoir un instrument fiable et aux propriétés sonores intéressantes.
La Roland TD-1DMK est un bon choix pour ceux qui veulent se lancer dans l’univers de la batterie électronique.
Pour les puristes de l’acoustique, une Pearl Roadshow reste une valeur sûre en rapport qualité prix.
Peu importe, le choix que vous ferez, ça sera le cadeau qui fera une heureuse ou un heureux avec un joli souvenir en tête !

Exemple : Pearl Roadshow Jr

2 – Une caisse claire (budget : entre 60 et 2000e)

La caisse claire est l’élément maître d’un kit de batterie, celui qui forme le duo essentiel avec la grosse caisse.
Elle marque généralement le backbeat (le 2 et le 4), et son caractère peut varier énormément en fonction de sa marque, de sa matière (métaux et bois) et de son accordage.

Comme un guitariste ne peut jamais avoir assez de guitares, un batteur ne peut jamais avoir assez de caisses claires!
Il peut même en changer selon les morceaux, ou en tout cas choisir le modèle le plus adapté au style du groupe avec lequel il joue et de l’endroit où se déroule le concert.
La bonne nouvelle, c’est que même une caisse claire d’entrée de gamme aura une personnalité qui peut être intéressante pour un morceau particulier.
Vous la choisirez pour le look, il la gardera pour le son.

Exemple : Gretsch Brooklyn USA Hammered Chrome Over Brass

3 – Un pad électronique (entre 70 et 700e)

Avoir une belle batterie, c’est chouette, mais même en étant très bon, les sons que l’on peut sortir de quelques fûts restent limités.
Beaucoup de batteurs ajoutent donc un pad à leur arsenal pour multiplier les sonorités à leur disposition.
Selon les modèles, il peut s’agir de simples sons de percussion (le Alesis Percupad), ou de samples très variés et même de séquences programmées par le batteur lui-même pour enrichir une composition du groupe.
La référence du genre est le Roland SPD-SX, mais vu son prix il vaudra mieux s’y mettre à plusieurs !

Exemple : Alesis Strike MultiPad

4 – Un casque ou des écouteurs de protection (entre 20 et 100e)

Protégez vous les oreilles avec des casques acoustique ou des bouchons (ear) !
En effet, la batterie et tous les autres instruments produisent des sons plus ou moins forts, il est donc très important d’adapter ses protections auditives à l’instrument pour éviter une perte d’audition ou des acouphènes à court, long terme.

Pour les batteurs, que ce soit sur batterie acoustique ou électronique, nous vous conseillons le casque Vic Firth qui vous permet d’avoir une bonne isolation, protection acoustique et permet, également, d’être branché sur un support d’écoute (Smartphone, console de mixage…) afin de profiter pleinement du son que vous écoutez.

Exemple : Casque Vic Firth SIH2

5 – Un pad d’entrainement (entre 15 et 60e)

Chaque batteur doit posséder un pad d’entraiment.
Silencieux et transportable, il permet de travailler ses rudiments ou « gammes » n’importe où et très facilement.
Il en existe avec plusieurs types de surfaces afin d’avoir des sensations de jeux différentes.
Le pad Evans est un bon compromis : il offre un bon rebond avec une sensation agréable pas si éloigné des caisses claires acoustiques.

Exemple : Evans Practice Pad 12

6 – Un sac à baguettes (entre 20 et 50e)

Pour transporter toutes ces baguettes, il faut un sac !
Comme aucun sac à dos n’est jamais au bon format (à part un sac à dos conçu par une marque de baguettes justement !), un batteur sans sac à baguettes est condamné à transporter ses outils dans un sac en plastique ou à la main. Ce qui est sans doute le meilleur moyen de les perdre.
Les différents sacs à baguettes vont du simple sac à une poche en tissu jusqu’aux sacs multipoches en cuir, pour toutes les utilisations et tous les budgets.

Exemple : Vic Firth Classic Stick Bag

7 – Un métronome (moins de 20 e)

C’est bien connu : le propre d’un bon batteur, c’est le rythme !
Et pour ça, rien ne remplace un bon vieux métronome.
Cette simple petite boîte donne le rythme selon un tempo qu’on lui donne, et les plus évolués peuvent faire office de mini-boîte à rythmes.

Pour un batteur, un métronome est à la fois un outil pour travailler à la maison mais aussi un très bon moyen d’écouter le tempo d’un morceau avant de donner le décompte en concert ou en répète. Les autres musiciens du groupe apprécieront cette stabilité qui est le propre des vrais pros.

Exemple : Korg MA2

8 – Des baguettes (entre 5 et 30e)

Evidemment l’indispensable à bien choisir!
Il y a bien sûr les baguettes qu’il utilise au quotidien, celles avec lesquelles il se sent à la maison et dont il a besoin parce qu’elles ne sont pas éternelles (et elles se cassent d’autant plus qu’il joue souvent avec).
Il y a aussi d’autres baguettes, qui ont des formes différentes, faites dans des bois différents ou avec une autre olive (l’extrémité qui vient frapper la peau), qui permettront à votre cher batteur de changer le son de son kit, et même peut-être de se trouver une nouvelle préférence.

Exemple : Vic Firth 5A American Classic Hickory

9 – Un shaker (entre 2 et 12 e)

Un shaker est l’une des formes de percussion les plus basiques, que l’on peut construire soi-même en enfermant du sable ou des petits cailloux dans un pot de yaourt (vide de préférence…).
En magasin, les shakers se présentent le plus souvent sous forme d’œufs en plastique et selon les marques ont un son plus aigu ou plus grave, d’où l’avantage d’en avoir plusieurs !

C’est une couleur sonore qui se transporte ultra facilement et permettra donc à votre ami batteur d’accompagner les jams acoustiques des guitaristes qui eux n’ont jamais de problèmes de transport.
Et même derrière un énorme kit, un shaker sera parfait pour pimenter une intro acoustique avant d’envoyer le bois.

Exemple : LP Shaker Twist

10 – Une clé de serrage (moins de 10e)

La clé de serrage est l’outil indispensable pour accorder sa batterie.
En effet, la tension des peaux sur des fûts de batterie se maîtrise par le biais de petites vis appelées « tirants ».
C’est avec la clé de serrage que l’on arrive à tendre plus ou moins les peaux. Comme les briquets, cet outil se perd assez facilement dans les poches donc il sera toujours bon de le recevoir en cadeau!

Exemple : Wincent Rockkey (Clé / Décapsuleur)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que tu sois

Accordéoniste

Électro

Folk

Jazz

Métal

Pianiste

Hip Hop

Rock

Disk Jockey

Classique

Tu seras bien reçu(e) !

Découvrir

Paiement en
plusieurs fois

Paiement
sécurisé

Possibilité d'apporter
son casse croûte
sur place

newsletter Danett Music

Newsletter

Inscris-toi à notre newsletter !